ARCHIVES

Rapport du match: AVRANCHES - NIMES | Tour 4 | NATIONAL(23-24)
Print 

AVRANCHES vs NIMES
2 0

Plus d'informations

Date du match : vendredi 01 septembre 2023
Heure du match : 19:30 h
Terrain : FENOUILLERE 1
Arbitre : Mickaël LELEU (Arbitre Central)
 

Titulaires

Gardien
    Défenseur
      Milieu
        Attaquant

          Entraîneur
            Entraîneur Adjoint
              Préparateur Physique

                Remplaçants

                  Chronologie

                  Minute du remplacement 43 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Steven NSIMBA <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />leverton PIERREMinute du remplacement 66 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Aurélien TERTEREAU <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Mathéo REMARSMinute du remplacement 89 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Mattéo RABUEL <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Emeric DUD0UITMinute du remplacement 89 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Ryan FAGE <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Dany JEANButs Min. 90 ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Kerouedan-2023.png' height='50' width='40' /><br />Alan KEROUÉDANButs Min. 76 ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Jean-2023.png' height='50' width='40' /><br />Dany JEANCarton Jaune Min. 90 ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Lemeray-2023.png' height='50' width='40' /><br />Mathis LEMERAYSuspension Min.  ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Lemeray-2023.png' height='50' width='40' /><br />Mathis LEMERAY

                  Événements

                  Buts

                    Carton Jaune

                      Suspension


                         Résumé

                        National. US Avranches : Formose Mendy, ancien capitaine revient « avec joie » à René-Fenouillère

                        Ouest-France Recueilli par Margot RIDON. Publié le 01/09/2023 à 10h13

                        Alors qu’il avait quitté l’US Avranches en juin dernier après avoir permis au club de se maintenir, l’ancien capitaine du club manchois, Formose Mendy revient à René Fenouillère, ce vendredi 1er septembre, sous ses nouvelles couleurs nîmoises.

                        Vous revenez à Avranches sous de nouvelles couleurs. Quel est votre sentiment ?

                        Je suis content de revenir du côté du stade René-Fenouillère et de pouvoir revoir entre autres quelques collègues et le coach Ott. Hormis ça, on fera la part des choses entre le jeu et ce retour joyeux avec les personnes avec qui on a participé activement au maintien du club.

                        Vous espérez un bon accueille de la part du public ?

                        J’ai fait mon boulot du mieux que je le pouvais avec l’ensemble de mes coéquipiers. On était venu pour une mission qui a été relevée, non bien sans mal, mais on a réussi. Je pense avoir laissé une image positive.

                        Comment ça se passe votre nouvelle vie à Nîmes ?

                        Ils m’ont recruté dans le club pour avoir un rôle similaire à celui que j’ai pu avoir à Avranches ou ailleurs. Je suis arrivé naturellement en faisant du mieux que je le pouvais sur le terrain tout en prenant mes responsabilités. C’est une équipe un peu dans le même genre qu’Avranches avec beaucoup de jeunes dans un club en reconstruction. Je sais quel est mon rôle dans ce genre d’effectif et j’essaie de le tenir du mieux possible.

                        Vous avez rapidement pris vos marques et avez déjà récupéré le capitanat.

                        J’ai été bien accueilli, même si je ne connaissais pas forcément les joueurs en arrivant sur place. Sur le terrain, on a réussi à vite s’entendre. Pour le moment, ça ne se passe pas trop mal. On espère surtout pouvoir décrocher une victoire parce qu’on a enchaîné trois matches nuls depuis le début de la saison et pourquoi pas entamer une première victoire à l’extérieur.

                        Le fait de ne pas avoir encore décroché de victoire n’est pas trop compliqué à gérer mentalement ?

                        On n’a pas perdu, c’est déjà positif. Sur les trois matches, on a mené 3 fois au score, donc ça démontre qu’on a capacité d’aller dans le sens de la victoire. Malheureusement, on n’a pas su maintenir ce petit avantage, donc il va falloir continuer à travailler pour pouvoir inverser la tendance.

                        Vous n’aurez donc pas de scrupule à gagner à Avranches.

                        On sera sans pitié (rires). On va essayer de faire le boulot du mieux qu’on le peut tout en respectant aussi l’équipe d’Avranches, car ça reste quand même la meilleure attaque du championnat à l’heure actuelle. Il y a des gens de qualité qui sont encore sur place, Victor Daguin, Alan Kerouendan. Et de bonnes recrues avec Dany Jean ou Leverton Pierre. Et puis il y a aussi un très bon gardien, Anthony Beuve, donc ce ne sera pas une partie de plaisir.

                        Le groupe avranchinais. Beuve, Mensah, Dudouit (cap.), Lemeray, Smith, Rabuel, Fofana, Daguin, Pierre, Tertereau, Fage, Magnon, Kerouedan, Jean, Nsimba, Remars. Entraîneur : Damien Ott.

                         

                        National. L’US Avranches s’offre une belle victoire face à Nîmes

                         
                        Ouest-France Margot RIDON. Publié le 01/09/2023 à 22h36
                         
                         
                         Les joueurs de l’US Avranches recevaient, hier soir, le Nîmes olympique à l’occasion de la 4e journée de championnat de National. Après la lourde défaite à Dijon (5-2), les Avranchinais avaient à cœur de rebondir au stade René-Fenouillère, mais c’était sans compter sur l’engagement des Nîmois à la recherche d’une première victoire cette saison.

                        Les premières minutes de la rencontre étaient à l’avantage des joueurs de Damien Ott, qui avait pour l’occasion titularisée l’ancien briochin Mathéo Remars à l'aile droite et fait le choix de positionner Alan Keroudan en pointe. Mais ce sont les hommes de Frédéric Bompard qui se montraient les plus dangereux avec un premier tir cadré de Mathis Picouleau (9’).

                        Le manque de vigilance de Mathis Lemeray aurait pu coûter cher aux Avranchinais, mais Anthony Beuve faisait parler ses réflexes face à Mbina trop tendre (17’). Les Manchois peu à peu dominés par un Nîmes olympique agressif dans les duels retrouvaient l’espoir avec Dany Jean laissé seul côté gauche qui inscrivait un très beau but, mais il était finalement signalé hors-jeu tardivement (36’). L’USA perdait ensuite Leverton Pierre, touché à l’ischio droit qui devait laisser sa place à Steven Nsimba.

                        Jean ouvre son compteur

                        La deuxième période démarrait tambour battant avec un arrêt pour Beuve dès la reprise, mais les Normands se montraient plus incisifs et enchaînaient les occasions, sans parvenir à la mettre au fond. La lumière pour Avranches est venue du côté de Dany Jean, sur une louche de Pierre Magnon, Emeric Dudouit centrait dans la surface pour Nsimba, mais la défense nîmoise repoussait mal le ballon. Dany Jean en renard des surfaces poussait le ballon qui finissait dans le but de Lucas Dias, désabusé.

                        Poussés par le public, les Avranchinais multipliaient ensuite les occasions sans trouver la mire, notamment grâce à la vitesse de Dany Jean très en jambes, hier soir, c’est d’ailleurs lui qui provoquait le penalty transformé par Alan Keroudan qui permettait à Avranches de consolider sa 2e victoire de la saison.

                        US AVRANCHES – NÎMES OLYMPIQUE : 2-0 (0-0).

                        Arbitre : M. Leleu. Environ 800 personnes.

                        BUTS. Avranches : Jean (76’), Kerouedan (sp 90’+1).

                        AVERTISSEMENTS. Avranches : Lemeray (90’+4) ; Nîmes : Picouleau (15’), Burner (16’), Sbaï (65’), Sy (86’), Thoumin (90’+4).

                        AVRANCHES : Beuve - Dudouit (cap.) (Rabuel, 90’+2), Smith, Lemeray, Fofana – Daguin – Remars, Magnon, Pierre (Nsimba, 43’), Jean (Fage, 90’+2) – Kerouedan, Remars (Tertereau, 66’), Jean. Entraîneur : Damien Ott. Non entrés en jeu : Mensah.

                         

                        Foot. National. Mathéo Remars (US Avranches) : « Ici, j’ai la garantie de vivre une belle saison »

                         


                        Ouest-France Recueilli par Margot RIDON (avec Pierre MACHADO). Publié le 02/09/2023 à 11h33
                        Les joueurs de l’US Avranches (Manche, National) se sont imposés (2-0) contre Nîmes (Gard), pour la 4e journée du championnat de National, vendredi 1er septembre 2023. Une rencontre durant laquelle l’apport du milieu de terrain normand Mathéo Remars, récemment recruté par Avranches, a été décisif. L’ancien joueur du SM Caen (Calvados, Ligue 2) se confie sur son été 2023 atypique, son arrivée dans le Sud-Manche et ses objectifs cette saison.

                        « Il fallait trouver les automatismes »

                        « Sur ma prestation de ce [vendredi] soir, je suis assez mitigé. J’ai eu du mal à trouver mes marques, la première période était dure, physiquement, mais plus la rencontre avançait, plus ça allait. Il fallait trouver les automatismes avec mes coéquipiers. Nous avons une bonne équipe, techniquement, et je trouve des combinaisons que je ne trouvais pas dans mes précédents clubs.

                        Cet été 2023, j’avais d’abord repris l’entraînement avec Malherbe, pendant trois semaines, et je remercie encore Nicolas Seube et le staff caennais. La dernière semaine avant la reprise du championnat, j’étais au Stade Briochin, dont je remercie le président, Guillaume Allanou, car je n’étais plus sous contrat avec le club mais il voulait me garder pour jouer en N2 avec de grandes ambitions.

                        « L’idée de venir à Avranches me plaisait bien »

                        Mais mon objectif était de retrouver le National. L’USA s’est présentée comme une opportunité, au fil du mercato, et si j’ai eu plusieurs possibilités, venir ici me plaisait bien : c’est ma région, le club phare de Normandie en National, où il évolue depuis dix ans. Ça a pesé dans la balance. J’ai été très bien accueilli et aidé, depuis mon arrivée ici. Il me faut maintenant trouver un appartement !

                        Ici, j’ai la garantie de vivre une belle saison, le club prônant le jeu et sachant exploiter au mieux nos capacités et nos qualités. Je connais aussi le stade, c’est agréable de jouer sur notre pelouse, et j’ai de bons premiers ressentis. De mes coéquipiers actuels, je connais bien Aurélien Tertereau, avec qui j’ai joué à Rodez (2019-2020) ; Pierre Magnon, à l’USA depuis longtemps et que je croisais souvent ; Bastien Launay, que j’ai aussi souvent croisé sur et en dehors des terrains, et même en U19 National.

                        « Retourner à Caen reste dans un coin de ma tête »

                        J’aurai 24 ans dans un mois. Après deux saisons à Saint-Brieuc et une à Quevilly-Rouen Métropole, c’est ma 4e en National. À court terme, je veux atteindre la barre des 100 matches en National (il en compte plus de 80, N.D.L.R.) ; à moyen terme, maintenir le club dans cette division, voire jouer les premiers rôles car la qualité de notre effectif est homogène ; à long terme, trouver un club de Ligue 2 et voir si je peux découvrir un jour la Ligue 1. Retourner à Caen reste aussi dans un coin de ma tête : j’y ai toujours des contacts, Malherbe garde un œil sur les joueurs de la région, et ce serait top de tout donner à chaque match pour pouvoir rejouer là où tout a commencé. »

                        L’avis de Damien Ott, entraîneur de l’USA

                        « La titularisation de Mathéo marque la confiance qu’on a en lui. C’est une très bonne recrue. C’est un garçon qui s’entraîne de façon admirable et qui peut forcément nous apporter des choses par sa percussion. Il n’est pas encore à 100 %, mais il nous offre une rotation supplémentaire offensivement. Il me semblait important de prendre un joueur supplémentaire car nous n’étions pas assez armés devant. »