ARCHIVES

Rapport du match: AVRANCHES - FC VERSAILLES 78 | Tour 17 | NATIONAL
Print 

AVRANCHES vs FC VERSAILLES 78
1 3

Plus d'informations

Date du match : vendredi 13 janvier 2023
Heure du match : 19:30
Arbitre : Souleiman CHAMEL (Arbitre Central)
 

Titulaires

Gardien
    Défenseur
      Milieu
        Attaquant

          Remplaçants

            Chronologie

            Minute du remplacement 45 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Maxence LESCROART <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Yann GODARTMinute du remplacement 45 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Nicolas MERCIER <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Théo LE NORMANDMinute du remplacement 73 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Charles BOATENG <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Virgil PIECHOCKIMinute du remplacement 73 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />David POLLET <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Ihsan SACKOCarton Jaune Min. 41 ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Kerouedan.png' height='50' width='40' /><br />Alan KEROUÉDANCarton Jaune Min. 35 ::<br />Buts Min. 47 ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Koyalipou.png' height='50' width='40' /><br />Goduine KOYALIPOUPasses décisives Min. 47 ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Matukundu.png' height='50' width='40' /><br />Cédric MAKUTUNGU
            Buts Min. 90 ::<br />Buts Min. 42 ::<br />Buts Min. 26 ::<br />

            Événements

            Carton Jaune

              Buts

              • 90' (1)
              • 42' (1)
              • 26' (1)

              Passes décisives


                 Résumé

                Foot. National. L’US Avranches s’incline face à Versailles (1-3)

                ​Les joueurs de l’US Avranches (Manche) se sont inclinés (1-3) contre Versailles (Yvelines), pour la 17e journée du championnat de National, vendredi 13 janvier 2023. Les Manchois ont été cueillis à froid dès la première occasion francilienne, et n’ont jamais pu revenir dans la partie, malgré de bonnes intentions en deuxième période.

                Les joueurs de l’US Avranches (Manche) se sont inclinés (1-3) contre Versailles (Yvelines), pour la 17e journée du championnat de National, vendredi 13 janvier 2023. Les Manchois ont été cueillis à froid dès la première occasion francilienne, et n’ont jamais pu revenir dans la partie, malgré de bonnes intentions en deuxième période.

                Le début de match est une bataille de milieu de terrain, entre des Avranchinais en jambe et des Versaillais qui disputent leur première rencontre de 2023. La recrue Goduine Koyalipou est disponible et remuant sur l’aile gauche (17’). Kerouedan teste le portier adverse de loin (18’).

                Versailles, monstre de sang-froid

                Mais Versailles, promu programmé pour monter en Ligue 2, est une grosse écurie, avec l’expérimenté Fabien Lemoine (36 ans dans deux mois) titulaire, Mathieu Dossevi sur le banc, l’ex-gardien de Lens et de Liverpool, Charles-Hubert Itandje, dans le staff, et Cris comme coach. Leur première occasion fait mouche. Sylva, puissant, perce dans l’axe et sert Lens, dont le pointard est repoussé en corner par Beuve (25’).

                Sur le coup de pied de coin, les joueurs de Damien Ott peinent à se dégager, le ballon revient dans la surface et Jaques frappe en se retournant. L’effet trompe Beuve (0-1, 26’).

                L’USA réagit par Sacko, lancé dans le dos de la défense. Son tir est repoussé par le gardien et Koyalipou, qui a suivi, seul au point de penalty, la met à côté (30’). L’égalisation est encore à portée de crampons, mais Avranches se complique la vie avant la pause. Mendy perd le cuir, Pham Ba déborde à droite et son centre trouve Lens, qui reprend d’une belle volée acrobatique (0-2, 42’). Les Franciliens, tel un monstre de sang-froid, font le break et il n’y a pas grand-chose à dire.

                Les deux recrues hivernales relancent le match

                Et il n’y a rien à dire, non plus, sur l’entame manchoise en deuxième période. Mercier, entré à la pause, lance le néo-avranchinais Makutungu sur l’aile gauche, qui déborde et centre devant la ligne. Il trouve l’autre recrue hivernale de l’USA, Koyalipou qui reprend et marque son premier but avec Avranches (1-2, 47’).

                De quoi relancer le match et l’allant des Normands pendant un bon quart d’heure, avant que les hommes de Cris, nouveaux leaders du championnat, ne remettent le pied sur le ballon. L’arbitre ne bronche pas quand Koyalipou s’écroule dans la surface adverse en fin de match (88’). Et sur une sortie ratée de Beuve, Alioui place un lob gagnant (1-3, 90’). Les Manchois reculent d’une place au classement (11es), toujours à deux points de la zone de relégation.

                Ouest-France Pierre MACHADO. Publié le 13/01/2023 à 22h36

                 

                TEMOIGNAGE. Foot. National. Damien Ott, coach d’Avranches : « Une immense déception »

                 

                ​Les joueurs de l’US Avranches (Manche) se sont inclinés (1-3) contre Versailles (Yvelines), pour la 17e journée du championnat de National, vendredi 13 janvier 2023. Si les Manchois (11es, 20 points) n’ont pas à rougir d’avoir perdu contre le nouveau leader du championnat (1er, 32 points), ce sont les regrets qui prédominent du côté de Damien Ott, entraîneur de l’USA. Il s’est confié après la rencontre.

                « On n’a joué qu’une mi-temps sur deux »

                « Après notre réduction du score par Koyalipou (1-2, 47’), l’égalisation était jouable pendant un bon quart d’heure, oui, mais ce que je retiens c’est que l’on a joué qu’une mi-temps sur deux, ce [vendredi] soir, ce qui est dramatique et irréversible. Nous n’avons mis aucun rythme, voire, on est tombé dans un faux rythme, en attendant une accélération, puis notre adversaire a marqué sur corner…

                On a fait une bonne deuxième période, on marque, on joue dans leur camp, on manque un peu de vitesse et de percussion, mais on a essayé de renverser la tendance en jouant vraiment. La rentrée de Nicolas Mercier a fait du bien, le repositionnement d’Alan Kerouedan aussi.

                « Nous avons encore encaissé un but sur coup de pied arrêté »

                Versailles est une équipe sans doute programmée pour Ligue 2, mais peu importe. En première, ils ont su profiter de nos erreurs et nous avons, encore, encaissé un but sur coup de pied arrêté. Alors que nous, même avec 8 ou 9 corners, on ne les met jamais en danger. On a perdu contre le nouveau leader du classement, mais ça reste une immense déception. On ne peut pas se satisfaire de notre bonne réaction en deuxième, car nous ne prenons aucun point, au final. On doit faire mieux, même contre une telle équipe, très réaliste et composée de joueurs aux CV énormes. Bref, c’est pénible.

                « Voir Goduine marquer est une satisfaction »

                Devant, voir Goduine Koyalipou marquer son premier but est une satisfaction. Sacko a été performant à gauche, mais pas assez à droite. La sortie de Yann Godart à la pause est un choix, car Maxence Lescroart semblait avoir les cannes, cette semaine, à l’entraînement, pour redynamiser l’équipe. La semaine prochaine, à Châteauroux (14e, 18 points), j’espère que nous récupérerons Launay (blessé), Baret (suspendu) et Boussaïd, absent contre Versailles car grippé cette semaine. »