ARCHIVES

Rapport du match: AVRANCHES - LE MANS | Tour 14 | NATIONAL (20-21)
Print 

AVRANCHES vs LE MANS
0 2

Plus d'informations

Date du match : lundi 30 novembre 2020
Heure du match : 18:45 h
Terrain : FENOUILLERE 1
Arbitre : Ahmed TALEB (Arbitre Central)
 

Titulaires

Gardien
    Défenseur
      Milieu
        Attaquant

          Entraîneur
            Entraîneur Adjoint
              Personnel sportif

                Remplaçants

                  Chronologie

                  Minute du remplacement 56 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Marvin BELLIARD <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Moataz ZEMZEMIMinute du remplacement 62 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Martin EXPERIENCE <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Alexis  BUSINCarton Jaune Min. 81 ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Belliard-1.jpg' height='50' width='40' /><br />Marvin BELLIARDCarton Jaune Min. 36 ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Essende-1.png' height='50' width='40' /><br />Samuel ESSENDECarton Jaune Min. 31 ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Seance-1.jpg' height='50' width='40' /><br />Steven SEANCESuspension Min.  ::<img src='/images/com_joomleague/database/teamplayers/Essende-1.png' height='50' width='40' /><br />Samuel ESSENDE
                  Buts Min. 55 ::<br />Buts Min. 4 ::<br />

                  Événements

                  Carton Jaune

                    Buts

                      • 55' (1)
                      • 04' (1)

                      Suspension


                         Résumé


                        Le Mans FC. Face Avranches, Le Mans a sorti les anti-brouillards

                        Avranches - Le Mans : 0-2. En s’imposant dans la brûme normande, Le Mans s’est redonné de l’allant, après plusieurs matches compliqués. Il faut désormais enchaîner.

                        Gope-Fenepej a ouvert le score au bout de 4 minutes de jeu. | JEAN-LOUIS RAULT
                        Ouest-France Guillaume NÉDÉLEC. Publié le 01/12/2020 à 18h09

                        Un seul trois points vous vient et tout vous est changé. Lundi soir, en allant s’imposer sur la pelouse d’Avranches, Le Mans FC s’est donné de l’air. D’une seizième place peu reluisante, les Sarthois se retrouvent 11e, avec 17 points, mais à seulement trois points de Laval, 6e du championnat.

                        De quoi donner un peu d’air aux hommes de Didier Ollé-Nicolle. « Il était urgent de passer à autre chose », analysait le technicien manceau, tout heureux de voir le brouillard de ces derniers jours, avec le Covid, s’atténuer. Tout heureux aussi que celui qui a retardé le coup d’envoi du match, à Avranches, se soit estompé aussi vite qu’il n’avait fait craindre un report.

                        « Ne pas se contenter du 1-0 »

                        Car, en cette période de reprise, Le Mans a offert une prestation bien plus en phase avec ses ambitions. « C’est un très bon match. C’est l’un des plus aboutis dans la mesure où l’on gagne. » Mais surtout dans la manière où cette victoire s’est construite : « C’était très important de marquer ce premier but, aussi vite. On n’avait jamais marqué aussi tôt. On savait qu’il fallait le faire, face à une équipe d’Avranches qui continuerait à jouer. On savait qu’il faudrait être costauds, et qu’on aurait des occasions. »

                        Ce sont ces entames de mi-temps, qui d’habitude pêchent au Mans, qui ont été déterminantes. « C’est ce que j’ai aimé. On ne s’est pas contenté du 1-0. On est allé jouer, aller chercher ce deuxième but, puis, se mettre en mode gestion, avec les remplaçants, profiter d’occasions de contres, avec Brahimi qui allait rentrer. Ce que l’on avait prévu a fonctionné. »

                        Il est vrai que le plan de jeu d’Ollé-Nicolle, en pariant sur Gimbert, et Gope-Fenepej, bien servis par un milieu de terrain efficace, a fonctionné. « On marque deux buts sur une récupération active du milieu de terrain à chaque fois, en zone médiane, avec un enchaînement technique. C’était ce que l’on s’était fixé : récupérer les ballons en milieu de terrain pour contrer. Quand on récupérait dans ces zones-là, on savait qu’on avait des outils derrière. »

                        Néanmoins, une petite frayeur est apparue, 15 minutes avant la fin de la première mi-temps. Où Le Mans a semblé perdre pied, au niveau de la possession, et subir de nouveau : « Mais on a oublié de jouer pendant le dernier quart d’heure de la première mi-temps. Là, j’ai dit aux gars de se reprendre, de se remettre dedans. On perdait du terrain. Il fallait regagner la possession et 5-10 mètres en défense, pour reprendre la main sur le match. » Enthousiasment, en voyant que derrière, les occasions ont été réelles, même s’il a manqué un peu de finition, parfois.

                        Le technicien ne fanfaronne pas, et planche déjà sur la suite. « Maintenant, il faut rester réalistes. Il faut se remettre physiquement, et garder l’état d’esprit pour enchaîner. Il faut se positionner sur le match de Saint-Brieuc, qui devient le plus important. Mais il y a toujours urgence. »

                        Le Mans doit désormais enchaîner deux fois à domicile, en gardant cette inertie, cet élan engrangé à Avranches. Saint-Brieuc et Orléans, deux rencontres, qui, bien négocier, pourraient faire passer Le Mans dans une autre catégorie.

                        Bernauer et ses petites nuits. Le milieu de terrain est entré en cours de match, ce lundi : « C’était volontaire, comme il est jeune papa, il manquait un peu de sommeil, avec deux courtes nuits », s’amuse Ollé-Nicolle.

                        Résultats U19